22/06/2012

J-114. Mieux que le jeu des 7 familles.

Les partis seraient-ils en mal de trouver des candidats?  C'est très plausible.  J'ai écrit un billet sur le sujet.

En tout cas, la liste des conjoints, cohabitants et autres parents candidats s'élargit de plus en plus:

Dans la liste Pour Huy, vous trouverez 2 couples, conjoints ou cohabitants, JC Louvins et Anny Gérard d'une part, Arlette Rock et Jackie Content d'autre part.

Le MR fait mieux: on trouve Christophe Pire 3ème candidat, fils de Georges tête de liste à la province, Julien Thonnard , fils de Dany Bada, tous deux candidats et enfin Bruno Lambert, oncle de Gaëlle Hazette, tous deux candidats également.

Mais le record est sans aucun doute détenu par Ecolo: Marc Hody, tire la liste provinciale et Isabelle Denys, sa compagne pousse la liste communale, Isabelle Sikivie, 14ème, épouse de Denis Léonard, tête de liste.  Le cas le plus intéressant est celui de Delphine Bruyère, fille de Nicole Villers, candidate PS.

Voici un texte extrait du très officiel site de "L'Union des Villes et Communes de Wallonie"

"Les membres du conseil ne peuvent pas être parents ou alliés jusqu'au 2e degré inclus; ils ne peuvent pas non plus être unis par les liens du mariage, ni être cohabitants légaux".

C'est clair, en cas d'élection, au sein des deux couples de Pour Huy de celui de Ecolo, de Mère et fils du MR l'un d'eux devra renoncer.  A l'intérieur d'une liste, ça peut encore se régler.

Mais qui de Nicole Villers ou de sa fille, du PS ou d'Ecolo cèdera à l'autre?  La situation ne manque pas de piquant.

10:00 |  Facebook |

Commentaires

L'article L 1125-3 du code de la Démocratie locale et de la décentralisation règle clairement le problème, c'est le membre de la famille qui est sur la liste qui a le plus grand quotient électoral qui siègera !
A moins, évidemment, que celui qui a "droit" de sièger, se retire au profit de l'autre.

Écrit par : DUBUFFET Patrick | 22/06/2012

Les commentaires sont fermés.