17/08/2012

J-58. 42 années à attendre.....

...avant qu'une année électorale coïncide à nouveau avec les fêtes septennales.  Alors, profitons de l'aubaine!  Voilà en tout cas ce qu'auront pensé tous nos ténors et beaucoup de leurs colistiers.  Dès 11 heures, tous se pressaient entre les diverses confréries.  Pour une bolée d'hydromel? quelques escargots de Betonval? une chopine de vin des coteaux de Huy?  Pas vraiment.  Surtout pour serrer les mains, faire des bisous aux dames et même, puisque maintenant c'est la mode, aux messieurs.  Mais c'était quand-même un verre à la main car vers 11H30, les vapeurs d'alcool excitées par un soleil généreux commençaient à produire leur effet euphorisant et tous les groupes (du conseil communal) se confondaient joyeusement.

Le temps de faire une courte méridienne, de ceindre son écharpe, bref de se refaire une attitude digne, voici tous nos élus rassemblés pour la procession.  Notre-Dame a du se poser quelques questions en ayant sous les yeux ces joyeux drilles qui saluaient le public à cantonade et qui, foin de toute dévotion n'avaient en tête que leur prochaine réélection.

Cela dit, la journée fut très belle à tout point de vue.  Permettez-moi d'émettre un bémol:

Quelle idée bizarre d'avoir fait défiler le Père Pire dans un corbillard.  Certes, il est mort mais tous les autres, de Saint Domitien à Joseph Lebeau, aussi!

Il faut croire que "Le tour des sites" voulait absolument nous fourguer un corbillard et que c'est notre Père Pire qui en a fait les frais.

Dimanche, Notre Dame retournera pour 7 années sur sa colline de la Sarte.  La fête est finie.

Place aux joutes électorales, une autre fête en quelque sorte.

14:21 |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.