22/08/2012

J-53. Où en sont les programmes?

La fin des vacances arrivant, j'imagine que les annonces de programme vont foisonner dans les jours qui viennent.  Ainsi que je l'ai annoncé, je publierai sur ce site une étude comparative des programmes de chaque parti.  Pourtant, cette notion de programme électoral me souffle à l'oreille quelques impressions que je vous dévoile:

·         Autant les partis s'imposent cet exercice dans la période que nous vivons, autant ces mêmes partis, leurs adversaires et leurs électeurs les oublient si tôt que le premier discours de politique générale (et je suis optimiste) a été prononcé.  Plus personne ne s'y réfère.

·         Tous ces programmes sont identiques à 80% et c'est bien normal.  Il n'y a pas 36 manières de gérer une ville.  Ce qui diffère surtout, c'est l'autosatisfaction de celui qui est aux affaires et la critique acerbe de celui qui n'y est pas.

·         Avec les techniques actuelles de communication, chacun peut étudier et recopier consciencieusement le programme de l'autre.  Le programme de idhuy, publié très tôt et très détaillé aura sans aucun doute servi à ceux qui publient seulement maintenant.  Il suffit de prendre les mêmes propositions, de les libeller autrement, de changer l'ordre, et le tour est joué.  En tout cas, si PS, MR, Ecolo ne l'ont pas fait, ils ont eu tort.

Revenant à ce programme de idhuy, je vous avoue mon étonnement.  Rappelez-vous la réunion "mobilité" organisée le 13 juin dernier au centre Nobel.  Dans mon billet, (http://pontia2012.skynetblogs.be/archive/2012/06/15/j-121-la-mobilite.html), j'avais noté n'avoir entendu qu'un diagnostic et aucun remède.  Surprise! 15 jours plus tard le programme de idhuy consacre une très large part à ces remèdes.  Le candidat George n'a-t-il pas jeté un coup d'œil sur des dossiers que l'échevin George tenait en réserve?

Propos non engagés et objectifs

14:04 |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.