14/09/2012

J-30. Les influences néfastes.

Les inimitiés personnelles prennent trop souvent le pas sur le débat politique et c'est bien le cas dans notre ville.

En analysant les programmes d'ECOLO et de idhuy, je n'ai pu trouver que des convergences ou des complémentarités intéressantes.  Même si le résultat du scrutin rend cette hypothèse peu probable, on trouve à la lecture de ces deux textes une solide base d'accord de majorité.  Pourtant, un accord entre les 2 partis semble impossible tant est grande l'inimitié entre les deux têtes de liste.  Ce n'est quand-même pas normal!

Nous n'imaginerons pas davantage l'hypothèse d'une alliance entre PS et Pour Huy.  Pour toutes les raisons à caractère personnel qu'on connait, ces deux partis, pourtant bien ancrés à gauche ne pourraient en aucun cas coopérer.

De manière plus feutrée, mais bien réelle, les inimitiés personnelles à l'intérieur d'un parti sont légion et font souvent des dégâts, surtout pendant une campagne électorale.  Même si ce n'est pas médiatiquement colporté, ces inimitiés sont connues sur la place publique et souvent attisées par les intéressés eux-mêmes.

L'électeur moyen a peine à se retrouver dans tout cela et malheureusement, son choix risque d'être souvent bien mal influencé par toutes ces péripéties collatérales.

14:57 |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.