20/12/2012

Semaine 12/51

Mardi dernier, la Meuse évoquait dans ses colonnes 2 dossiers très importants que je voudrais évoquer avant d'en venir au Conseil Communal de ce même mardi.

La répartition du coût du Service Régional d'Incendie alias SRI.

En substance, la ville de Huy devrait bénéficier, avec effet rétroactif, de la nouvelle répartition des charges entre les 10 communes desservies. On attendrait un arriéré de quelque 8 millions plus une somme annuelle de 1,5 million.  Bonne nouvelle pour Huy, exécrable pour les 9 autres communes.  La balle est entre les mains du Gouverneur de la province.

Le dossier est trop important et m'est trop peu connu pour le traiter maintenant.  J'y reviendrai en janvier.

La violence à Huy.

Selon La Meuse, divers contacts se poursuivront jusqu'en février entre les services locaux et fédéraux ainsi que diverses ASBL concernées.  Le tout déboucherait sur un Conseil Communal sécurité en février.  Conseil au cours duquel, rapporte La Meuse, les citoyens pourraient eux-mêmes poser des questions.  Tout cela est déjà mieux que ce qui était annoncé en novembre.  Mais il faut plus, il faut annoncer des actions concrètes.  J'en évoquais dans le billet du premier décembre.http://pontia2012.skynetblogs.be/archive/2012/12/01/semaine-12-48.html.  Ce ne sont que des exemples, il y a bien d'autres actions possibles.

Ce conseil spécial sécurité, le budget 2013 et la déclaration de politique générale, voilà les 3 balises qui nous renseigneront, espérons-le, sur les actions concrètes mises en œuvre.

Le Conseil Communal.

Anne-Marie, cesse de polluer le Conseil Communal avec ton agressivité gratuite et tes insultes de bas étage!  Tu vaux et tu peux beaucoup mieux que cela et ce n'est certainement pas cette attitude qui fera basculer la majorité l'année prochaine.

Je n'en écrirai pas davantage sur ce sujet parce qu'il s'est passé pas mal de choses intéressantes lors de ce dernier conseil de 2012.

Dès la première décision à prendre (composition des commissions communales), la majorité accepte une proposition du chef de groupe Ecolo et postpose la décision jusqu'à une réunion des chefs de groupe.  Le sujet traité n'est pas fondamental mais une telle attitude de la majorité, une telle écoute d'un avis de l'opposition méritait d'être soulignées.

Les nouveaux conseillers de Pour Huy, stimulés sans doute par leur bouillante chef de file, se sont distingués par des questions assez pertinentes.  Ils devraient néanmoins être attentifs à ceci:

Si le but poursuivi est l'efficacité, il serait de loin préférable de traiter certains sujets avec l'administration concernée et non dans l'enceinte du Conseil Communal.  L'état d'une rue Saint-Roch ou Portelette peut se traiter directement avec le service des travaux, comme le panneau de signalisation du Fond l'Evêque avec la police.

Par contre, la question du conseiller Vidal sur le Wifi est intéressante d'autant plus que ce point figure au programme des partis de la majorité. Dans sa réponse, l'échevin  Mouton a manqué l'occasion de positiver sur le sujet.  La mise à disposition d'internet doit dépasser le cadre de la Grand-Place, il doit couvrir une bonne partie de la ville.  Il faut évidemment veiller à la protection des données.  Mais les solutions existent.  Heureusement!

J'engage Monsieur Vidal à revenir sur le sujet lors du vote du prochain budget.

14:12 |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.