20/06/2012

J-116. Huy Mag'

Voici un extrait du Vade-mecum des élections communales et provinciales en Wallonie 14 octobre 2012.

 

QUELLES SONT LES DEPENSES ET LES PRATIQUES INTERDITES EN TOUTES CIRCONSTANCES (même en dehors de la période électorale)

1.1.             Les partis, les listes ou les candidats ne peuvent mener aucune campagne électorale ou campagne promotionnelle de l’image d’un ou de plusieurs candidats par le truchement des administrations communales ou encore d’organismes ou de services publics.

 

A la lecture de ce texte, on est en droit de se demander si le "Huy Mag'" déposé dans nos boites ce matin ne contrevient pas à ce règlement.  Si la réponse est que c'est autorisé, alors on peut considérer que tout est fait pour maintenir au pouvoir ceux qui y sont déjà.

D'accord, on le fait partout!  D'accord, à Huy on le faisait bien davantage jusqu'il y a peu!  Mais quand-même, c'est injuste vis-à-vis de ceux qui n'en sont pas.  On peut par exemple y admirer(!) 48 fois l'un ou l'autre membre du collège.

Voici une autre réflexion que m'inspire cette publication.

En bas de la page 6, on trouve le titre: "Consultation populaire du plan stratégique".  Il s'agit du PCDN Plan Communal de Développement de la Nature.  Si vous ignoriez la signification de ce sigle, c'est que, notamment, vous n'avez pas répondu au questionnaire de idhuy.

Ce qui me dérange, c'est l'appellation "consultation populaire".  Ce terme désigne une procédure bien précise qui n'a aucun rapport avec ce qui est décrit ici.  Une consultation populaire n'est pas une enquête publique, c'est codifié par la loi communale.

Inutile de l'expliquer, tout le monde se souvient des Récollets.

Il vaut mieux que je m'arrête sinon certains prétendront que je radote.

21:55 |  Facebook |